La désinformation utile d’Ernst & Young contre le gâchis de papier

La preuve que l’on peut réussir à être drôle et efficace dans une campagne de com pour le développement durable. Pour appeler ses collaborateurs à limiter leur consommation de papier, le cabinet Ernst & Young a pris le parti de se moquer des fondations d’entreprise, qui défendent trop souvent des banalités au service du greenwashing.

Le cabinet d’audit a donc réalisé un faux clip de promotion de « désinformation interne » pour une fausse fondation d’entreprise : La Ernst & Young paper forever foundation. Une vidéo bourrée des pires clichés.

La conclusion est simple : « Nous aurions pu créer une fondation d’entreprise de plus. Mais nous avons préféré simplement vous demander de limiter autant que possible votre consommation de papier. » Les plus grincheux diront que le cabinet pourrait aller jusqu’au bout de sa démarche, et créer une fondation utile pour le développement durable. Mais ils mentiraient s’ils disaient que ce clip ne leur a pas arraché un sourire.

About The Author

Baptiste

Other posts by

Author his web site

11

01 2012

Comments are closed.