Livre : électronique ou papier ?

À l’heure du numérique et de la sortie prochaine et très attendue de l’ipad, le livre papier voit son avenir menacé par le dernier gadget technologique à la mode : le livre électronique.

Plébiscité pour son côté pratique (lire le Seigneur des Anneaux dans les transports ne pose désormais plus de problèmes) et écologique, il semble sonner le glas de l’impression papier. Pourtant, l’association les Amis de la Terre dénonce son empreinte carbone, loin d’être faible. Alors que la production d’un livre papier génèrerait entre 1* et 7.46** kg eq. Carbone, le livre électronique aurait une empreinte de 250 kg eq. Carbone*. En cause : les minerais rares nécessaires à sa fabrication, dont l’exploitation minière favoriserait la déforestation.

Le livre papier : champion de l’écologie ?

Même en choisissant de continuer à lire sur support papier, il est toujours possible de réduire l’empreinte carbone de son livre neuf, en privilégiant ceux en papier recyclé ou certifié issu de forêts durablement gérées.

C’est dans cette démarche que sept maisons d’édition indépendantes ont créé le collectif des Editeurs Ecolo-compatibles. Il vise à présenter les initiatives existantes au sein de l’édition indépendante et à amorcer des pistes de réflexion et d’action quand à l’empreinte environnementale de l’édition papier. Il édite également des livres de réflexion et des guides pratiques pour le public et promeut des écrivains engagés.

Une première démarche dans le monde de l’édition, encore cantonnée à des maisons de petite taille. Les plus grandes sont-elles prêtes à leur emboîter le pas ?

Le livre du futur ?

* source : Les Amis de la Terre
** source : étude du Cleantech Group

About The Author

Baptiste

Other posts by

Author his web site

31

03 2010

Comments are closed.